Le SEA : qu’est-ce que c’est ?

Le SEA : qu’est-ce que c’est ?

Le SEA = PAYER pour être visible ou Search Engine Advertising désigne toutes les actions qui relèvent de la création et de l’optimisation des publicités s’affichant sur les moteurs de recherche. Le SEA est le référencement payant avec des liens sponsorisés, ou tout simplement de search. Ces liens apparaissent généralement au-dessus ou à droite des résultats naturels qui sont labélisés  "Annonce."


Cela signifie que les responsables des marques qui apparaissent en annonce ont payé pour que leur marque apparaisse à chaque recherche des termes « mot clés » sur Google dans un périmètre géographique précis.


Pour les marques, l’intérêt est double, elles sont plus visibles auprès d’un prospect prêt à acheter, et augmentent donc leurs chances de concrétiser une vente. Le deuxième intérêt est d’augmenter le trafic vers leur site internet, tout en favorisant la visibilité de ce même site via le SEO.


Comment marche une campagne de référencement payant ?

L’achat de liens sponsorisés fonctionne sur un système d’enchère, généralement en CPC (coût par clic). Plus le montant de votre enchère est grand, plus votre annonce a de chances d’apparaître dans la page de résultat lorsqu’un internaute tape les mots-clés que vous ciblez.

Tout comme le SEO (référencement naturel), le SEA est un levier webmarketing qui dispose de points forts et de limites.

 

Avantages du référencement payant :

Le SEA offre une garantie de résultats plus importante que pour SEO : si on y met le prix, on est visible sur le mot clé de son choix.  Les taux de transformations peuvent être élevés grâce à des textes d’annonces accrocheurs et la possibilité d’ajustement en temps réel.  Pas de délais : le site est visible sur vos mots-clés dès le lancement d’une campagne.  Le retour sur investissement (ROI) se mesure rapidement et facilement. On est visible au delà des moteurs de recherche : les annonces Adwords sont aussi diffusées sur les sites du réseau AdSense.

 

Inconvénients du référencement payant :

Le trafic provenant du référencement payant disparaît tout de suite à l’arrêt du financement de la campagne. La visibilité générée par le référencement payant est donc « sous perfusion ». Ce n’est donc pas un investissement mais bien une dépense publicitaire à un instant T.  Le modèle d’acquisition du site conduit à une forte dépendance à la régie publicitaire et demande un investissement financier permanent.  On est en concurrence avec beaucoup d’annonceurs plus les enchères montent ( Le plus offrant ) et il y a encore moins de place qu’en SEO.

 

Combien coûte le référencement payant ?

Contrairement au référencement naturel, lorsqu’on mène une campagne SEO, il faut déterminer un budget. Le prix des annonces est géré sous forme d’enchères. Il s’exprime en coût par clic (CPC) et varie en fonction du thème choisi et du niveau de concurrence des mots-clés ciblés.

Si on peut commencer une campagne avec quelques dizaines d’euros par mois, le budget dédié à l’achat de lien peut vite augmenter en fonction de vos objectifs. On peut ainsi monter facilement à plusieurs dizaines d’euros par jour en fonction du secteur d’activité de son entreprise.

Les outils de référencement payant tels que Google Adwords sont relativement simples à prendre en main mais les campagnes peuvent toujours être optimisées.

Quand on parle du SEA, on peut également entendre le terme SEM ( Search Engine Marketing). Ce dernier regroupe les deux formes de présence sur les moteurs de recherche : les liens commerciaux et le référencement naturel (SEM = SEA + SEO).


Print   Email